Direction et textes Karin Elmore / Création en collaboration avec la compagnie.
Avec Karin Elmore, Valérie Gasse y Yumiko Shiono.
Régie générale et accessoires Julie Berce
Musiques Paul Brisco

“...l’homme produit son propre corps”
Karl Marx

Etoile sauvage est un projet d’écriture chorégraphique et visuelle, qui part de la réflexion et de l’exploration autour du thème de la femme, son corps, le plaisir et le pouvoir. Comment la société conditionne les corps des femmes et comment nous nous définissons et nous positionnons par rapport à ces « modèles » de comportement. Ou selon la définition de « l’ habitus » de Pierre Bourdieu : l’extériorisation de l’extérieur intériorisé ».

Les textes et la construction du spectacle

Ecrits à la première personne féminin, ces textes nous donnent à entendre avec objectivité et humour, des histoires de solitude, de corps, de sexe, de désir, dans une société paradoxale, où on se cherche sans arrêt dans un quotidien impitoyable.
À partir de ces textes , nous travaillons sur quatre axes: le mouvement, l’espace, la parole et le son.
Quand j'essaie d'évoquer mon enfance, je me rappelle clairement que j’ai passé les premières années en essayant d'être un garçon, je jouais aux petits soldats avec mes cousins, je portais des jeans et des baskets All stars et courais par les toits, je m’amusais à être Ringo Star en frappant
la boîte en zinc et en carton des châteaux forts avec des petites baguettes en bois. Plus tard, je suis arrivé à acheter sa veste en cuir à mon cousin qui vivait en France, et je portais un faux appareil d'odontologie que j’avais fabriqué avec le papier alu du chocolat et des trombones, et j’ai obligé ma maman à m'acheter des lunettes sans correction; de plus, il me plaisait de cacher le bras droit derrière la veste, pour que les gens pensent que j’ai étais manchot, qu’il me manquait un bras. Une fois j'ai entendu ma mère commenter à mon père que c’était dommage que je ne sois pas née garçon. Ensuite, tout s’est passé d'une manière naturelle, en réalité quelle différence cela faisait, si je me comportais et je m'habillais comme un homme. J’étais comme ça dès les quatre ans, mes amis ont été tous des garçons, d’abord mes cousins, puis, tout de suite les garçons du quartier, qui m'attendaient derrière la porte de la crèche avec un bâton. Je me souviens qu'une fois, j'ai eu une Barbie, à cette époque, c'était une extravagance et un privilège, puisque l'importation était interdite par le gouvernement révolutionnaire des forces armées. À l’époque ou c’était de contrebande, ou on avait la chance d’avoir un parent qui vivait à l'étranger, ce qui était en plus un signe de prestige, puisque tout était meilleur à l'extérieur. Plus tard, une cousine a mangé ma Barbie.

La production

Etoile Sauvage est une production de L’Autre Monde (association française crée à Sète en 2007) avec le soutien de la Ville de Sète et du Département de l’Hérault.

La musique

La musique a été crée par le DJ Paul Brisco, sur scène Karin Elmore et le DJ produisent des sons avec la voix, et des appareils électroménagers.

Fiche technique

Espace minimum nécessaire: plateau de 10 mt. d’ouverture X 12 mt. de profondeur.